LE PORTAIL DES ENSEIGNANTS DU LYCEE HOUARI BOUMEDIENE TEBESSA
bienvenu (e )
LE PORTAIL DES ENSEIGNANTS DU LYCEE HOUARI BOUMEDIENE TEBESSA

pour une meilleur prise en charge de nos élèves ( KTIR Amar)

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe




Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

étude d'une technique : le compte rendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 étude d'une technique : le compte rendu le Ven Mar 25, 2011 5:26 pm

Admin


Admin
le compte rendu objectif / critique word
Fichiers joints
le compte rendu.doc
(100 Ko) Téléchargé 199 fois
le compte rendu.doc
(100 Ko) Téléchargé 219 fois

http://boumedieneh.forumalgerie.net

2 Composition du premier trimestre le Sam Déc 19, 2015 4:26 pm

Merad Abdelkader


Composition du premier trimestre
Lycée-Saad-Ouenza- Année scolaire :2015/2016
Classe : 3AS. Lettres et philosophie. Durée : 2H

Texte :

Dans des conditions particulièrement dures et complexe tant sur le plan matériel que celui de l’organisation, face à une politique colonialiste faite d’oppression et de pillage économique, le peuple algérien et ses véritables militants révolutionnaires prirent la décision d’engager la lutte armée contre le régime colonial.

Il fallait par tous les moyens et au prix de toutes les sacrifices, liquider les bases de la domination étrangère implorée par la force depuis plus un siècle. Tout un peuple, fier de lui-même, de la grandeur de son histoire, vivait quotidiennement sous le joug cruel d’une impitoyable colonisation et une armée qui transformait notre patrie en un immense camp de concentration où les droits des peuples étaient bafoués, ignorés. Aux revendications du mouvement patriotique répondirent les massacres, la prison et un programme de dépersonnalisation généralisée.

Aussi la décision révolutionnaire fut elle d’une portée considérable dans la vie et dans l’histoire du peuple algérien., guidée par le FLN, il décida d’entamer la bataille de la libération.

Le premier novembre 1954, avec les premiers coups de fusil des premiers combattants, illumine le ciel de la patrie. Ainsi, les dirigeants du FLN et d’autres responsables se lancèrent à l’assaut du système oppresseur. Ces combattants de la première heure firent l’impossible pour le succès de l’entreprise révolutionnaire tout en améliorant chaque jour leurs méthodes d’actions dans les différentes domaines de la lutte.

Les forces colonialistes ont tout fait pour étouffer la révolution mais les attaques se réalisaient et se succédaient à un rythme rapide. Les martyres tombaient et les embuscades les vengeaient. Maintenant la guerre nécessitait des moyens plus appropriés et devenait pénible et surtout inégale face aux moyens colossaux de l’ennemi.

20éme anniversaire du déclenchement de la révolution.
Ali Farés ; El moudjahid ; 20 octobre,1974.
Questions :
Ι/ Compréhension de l’écrit (13pts)

1/ Ce texte est l’œuvre d’un : témoin – historien- militant- journaliste. Recopiez la bonne réponse.
2/ A quelle occasion ce texte est-il était écrit ?
3/ Quelles sont les raisons qui ont poussé le peuple algérien à se soulever contre le régime colonial ?
4/ Tout un peuple vivait quotidiennement sous le joug cruel d’une impitoyable colonisation.
L’expression soulignée signifie :
- Les lois de la colonisation.
- Les lourdes contraintes de la colonisation.
- Les arrestations répétées de la colonisation. Recopiez la bonne réponse.
5/ Relevez dans le texte, la phrase qui montre la stratégie utilisée par les Moudjahidines pour tromper l’ennemi et gagner la bataille.
6/ Quels sont les temps utilisés dans le texte. Justifiez leur emploi.
7/ «Les martyres tombaient et les embuscades les vengeaient ».
«…. dans la vie et dans l’histoire du peuple algérien., guidée par le FLN, il décida d’entamer la bataille de la libération ».
A qui et à quoi renvoient respectivement les pronoms soulignés ?
8/ L’auteur , se manifeste t-il dans le texte ? Justifiez votre réponse.
9/ Choisissez un seul titre qui convient au texte :
- Le déclenchement et le déroulement de l’insurrection
- Les premiers maquis.
- La guerre d’Algérie.
- L’Indépendance de l’Algérie.
10/ Quelle est la visée communicative du texte ?

ΙΙ/ Expression écrite(07pts) : Traitez l’un des sujets au choix.
1/ Vous animez la rubrique » Histoire » de votre journal du lycée. Rédigez en une dizaine de lignes le compte rendu critique du texte que vous venez de lire pour informer vos camarades de son contenu.
2/ La révolution algérienne a eu un impact considérable dans le monde malgré le manque de moyens face à un ennemi redoutable.
Présentez un évènement important de la révolution algérienne pour le recouvrement de l’indépendance si possible des témoignages de personnalités ou de révolutionnaires.

BON COURAGE.



Merad Abdelkader


Lycée Saad-Ouenza- Année scolaire :2015/2016
Matière : Français Classes : 3M+MT+GE+SC.EXP
Composition du premier trimestre
Texte :
Paris, février 1962. La perspective d’une fin de la guerre d’Algérie semble s’être éloignée depuis la suspension des pourparlers de paix, le 28 juillet 1961,entre le GPRA et le gouvernement français. Cependant, dans les arcanes du pouvoir, tout le monde s’accorde à dire que la seule issue possible est l’indépendance de l’Algérie. S’accrochant désespérément à leur rêve d’une Algérie française, les fascistes de l’OAS, multiplient les attentats en Algérie et en métropole . Cette stratégie de la terreur vise à mettre la pression sur le gouvernement français, qui se dit de plus en plus favorable à de nouvelles négociations avec le GPRA.
Dans les universités, des journées de grève sont organisées avec succès, ce qui pousse de Gaulle à déclarer : « Le peuple n’a pas à se préoccuper du problème de l’OAS ; c’est aux forces de l’ordre d’agir ». Cependant les forces de l’ordre ne sont pas aussi zélés dans leur lutte contre le terrorisme de l’OAS que dans la répression des sympathisants de la cause algérienne. Le 7 février 1962, dix attentats sont commis à Paris par l’OAS.
Le jour de la manifestation , les consignes sont claires : il ne faut tolérer aucun rassemblement et faire preuve d’énergie dans la dispersion des manifestants. Cette énergie, les policiers dépêchés sur place font la fournir de façon dramatique. Coté manifestation, on souhaite un rassemblement pacifique.
A l’heure du rassemblement, les manifestants se heurtent aux forces de l’ordre. La réponse policière est terrible. On matraque des manifestants , des passants, les hommes, les femmes et personnes âgées. L’acharnement est tellement aveugle que même des policiers en civil seront blessés. Sur ordre du préfet Papon, il faut disperser énergiquement les manifestants. Le bilan de cette agression fut de huit morts.
Au lendemain du drame, la presse de façon unanime, stigmatise la responsabilité des forces de l’ordre. De son coté, la population française est largement choquée par ce déchainement de répression : entre 500 mille et un million de parisien assistèrent aux funérailles des victimes.
Cet épisode de la vie politique française témoigne une fois de plus de l’amnésie historique de l’Etat français, sur certains sujets. Pendant des années, le drame du 8 février 1962 sera relégué aux oubliettes de l’histoire officielle.

La Riposte ; 07 février 2012.
Questions :
Compréhension de l’écrit(14pts)
1/ Ce texte parle de :
- La répression des manifestations des partisans de l’OAS à Paris le 8 février 1962.
- La répression des manifestations des opposants de l’OAS à Paris le 8 février 1962.
- La répression des manifestations des partisans de l’Algérie-française à Paris le 8 février 1962.
- La répression des manifestations des opposants de la guerre d’Algérie à Paris le 8 février 1962. Recopiez la bonne réponse.


2/ « …La suspension des pourparlers de paix…. ». Cette expression veut dire :
- Arrêt des négociations/ Arrêt des attaques/ Arrêt des attentats
Recopiez la bonne réponse.
3/ Complétez le tableau ci-dessous à partir du texte :
Dates Faits historiques(phrases nominales)
-
-
- -
-
-

4/ L’Etat français a voulu ignorer les massacres. Relevez du texte la phrase qui exprime la même idée.
5/ « les policiers dépêchés sur place font la fournir de façon dramatique ».
« on souhaite un rassemblement pacifique ».
« On matraque des manifestants ».
Que remplacent les pronoms soulignés ?
6/ « L’acharnement est tellement aveugle que même des policiers en civil seront blessés ».
a- Quel est le rapport exprimé dans cette phrase ?
b- En exprimant le même rapport, réécrivez la phrase en employant un articulateur équivalent pris dans la liste suivante : puisque ; si bien que ; or ; mais.
7/ « Des journées de grève sont organisées avec succès ».
Réécrivez la phrase ci-dessus en introduisant une modalité d’incertitude.
8/ Classez les mots suivants dans le tableau ci-dessous : matraqueur / paniqués/ coléreux/ sympathisants/ pacifiques/ acharnés.
Manifestants français Policiers français

9/ Dans ce texte, l’auteur :
- Commémore l’évènement du 8 février 1962.
- Explique l’évènement du 8 février 1962.
- Dénonce l’amnésie historique.
- Défend la réaction de l’Etat français. Recopiez la bonne réponse.
ΙΙ/ Production écrite(06pts) :
Traitez un seul sujet au choix :
1/ Vous êtes membre de l’association contre l’oubli et vous voulez informer vos camarades du contenu de ce texte. Rédigez le compte rendu objectif de ce texte.

2/ Le 17 octobre de chaque année, le peuple algérien et principalement la population émigrée en France célèbre un évènement marquant dans l’histoire de l’Algérie.
Pour cette occasion, vous voulez rédiger un texte pour le journal de votre lycée .Racontez et informez vos lecteurs des manifestations de la journée tragique du 17 octobre 1961.
BON COURAGE.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum