LE PORTAIL DES ENSEIGNANTS DU LYCEE HOUARI BOUMEDIENE TEBESSA
bienvenu (e )
LE PORTAIL DES ENSEIGNANTS DU LYCEE HOUARI BOUMEDIENE TEBESSA

pour une meilleur prise en charge de nos élèves ( KTIR Amar)

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Connexion

Récupérer mon mot de passe




Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Développer une écoute analytique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Développer une écoute analytique le Sam Déc 19, 2015 7:21 pm

Merad Abdelkader


Développer une écoute analytique

L’écoute analytique exige que l’élève soit très attentif à la parole orale, dite, lue ou chantée. Elle consiste à remarquer les détails, à les agencer pour ensuite arriver à une synthèse.
-Avant l’exercice d’écoute, écrire quelques mots au tableau en attirant l’attention des apprenants sur les mots.
Après l’écoute, demander comment chacun de ces mots a été utilisé dans le contexte.
- Faire trouver tous les mots d’un texte lu indiquant l’heure, la saison, le lieu… etc.
- faire relever les termes descriptifs : ceux qui décrivent une personne, un animal, une chose, un lieu ; les termes à charge émotive, ceux qui expriment des sentiments, des états d’âme.
.2. Développer une écoute synthétique (globale)
L’écoute synthétique suppose qu’on sache rassembler les détails pour arriver à une vue d’ensemble ou à une idée principale.
L’écoute synthétique suit normalement l’écoute analytique. Les deux sont nécessaires pour arriver à un raisonnement par induction.
Exercices :
Ex. 1 Faire résumer une histoire que l’apprenant vient d’entendre.
Ex. 2 Faire écouter un compte-rendu, une histoire, un poème ou une chanson. Demander de suggérer un titre.
Ex. 3 Faire écouter un enregistrement et demander aux apprenants d’énumérer (a) les renseignements entendus, (b) les renseignements inférés.
3. Développer une écoute critique
consiste à évaluer, à juger, à comparer, à inférer, à conjecturer.
Exercices :
Ex. 1 Construire un tableau qui aide à améliorer l’écoute et à évaluer un discours :
• Quels sont les points importants ?
• Quelles idées nouvelles ou significatives ont été émises ?
• Quels détails a-t-on soulignés ? Pourquoi ?
• Dans quelles sources a-t-on puisé les idées ou les renseignements ?
• Quel thème a été choisi ? Pourquoi ?
• Quel était le point de vue de l’auteur ? Pourquoi ?
• Etes-vous d’accord ou non ? Pourquoi ?
Ex. 2 Inviter les apprenants à comparer deux reportages d’un même événement, entendus à la radio ou vus à la télévision.
Ex. 3 A la suite d’une lecture d’un conte, d’un film, d’un programme télévisé, présenter une série de phrases.
Faire distinguer si ces phrases expriment des situations vraies ou fausses, réelles ou imaginaires, possibles ou impossibles.
Commentaire :
Cette écoute aide à distinguer le possible de l’impossible, l’imaginaire et le réel, le vrai et le faux, le fait et l’opinion.
Développer une écoute perceptive
L’écoute perceptive s’adresse aux apprenants qui ne cherchent que le sens (et en particulier le sens des mots). Elle permet de concentrer l’attention sur le registre de voix, les formes expressives qui relèvent des aspects de la personnalité. Cette écoute permet la perception vocale et la perception intonative.
Exercices :
Ex. 1 Choisir des dialogues enregistrés entre des personnes qui parlent de façons différentes sur des sujets qui touchent la sensibilité : le chômage, la famille… Demander aux apprenants de relever les changements de voix. Concentrer l’attention sur les silences et faire les caractériser par leur fréquence.
Ex. 2 Choisir un document qui n’est pas forcément tiré de la réalité. Il peut être constitué de suite de phrases ayant des schémas intonatifs variés. Retrouver à quelle situation correspond l’intonation choisie : l’ordre, le doute, la contrariété, le refus poli, l’exaspération, le souhait, la surprise.
Développer une écoute créatrice
L’écoute créatrice consiste à utiliser les éléments entendus, compris et interprétés pour inventer une solution nouvelle et originale à un problème quelconque. Elle peut être : (a) anticipatrice (vers l’avant), demander de reconstituer la fin ; (b) récapitulative (vers l’arrière), faire remarquer qu’il manque une idée et la faire retrouver.
Exercices :
Ex. 1 Raconter un conte ou une histoire. L’apprenant est invité à les terminer à sa façon.
Ex. 2 Raconter ou lire un fait, une histoire en entier. Demander à l’apprenant d’apporter une conclusion autre que celle qu’il vient d’entendre.
Ex. 3 Raconter une fin d’histoire ou d’un conte. Faire imaginer ce qui précède.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum